En trente ans, une structure des emplois profondément modifiée

L'emploi des cadres et des employés non qualifiés ont nettement progressé entre 1982 et 2014.

La part des emplois de cadres et de professions intellectuelles supérieures double sur les trente dernières années, pour atteindre 17,5 % des effectifs en 2014 en France métropolitaine. Les autres emplois qualifiés perdent de leur importance relative.

La part des employés non qualifiés progresse également, passant de 8,3 % en 1982 à 12,9 % en 2014.

Avec le recul de l’industrie, les ouvriers non qualifiés n’occupent plus que 8,4 % des emplois, soit deux fois moins qu’en 1982.

 La croissance des emplois de cadres et professions intellectuelles supérieures et d’employés non qualifiés concerne aussi bien les grandes que les petites communes, alors que la suppression des emplois d’ouvriers non qualifiés est particulièrement forte dans les grandes villes, où l’industrie cède la place au tertiaire.

En savoir plus :

Laurent Bisault, " Cadres et employés non qualifiés : les deux moteurs de l’emploi des territoires ", Paris : Insee (Insee Première n° 1674), novembre 2017.