Le point sur les cessations anticipées d’activité en 2014

Actuellement, deux dispositifs de cessation anticipée d’activité du secteur privé avec financement public autorisent les salariés ou anciens salariés de 55 ans ou plus à se retirer de la vie active

-       les retraites anticipées du régime général (pour carrière longue, handicap, pénibilité, amiante) permettent, sous certaines conditions, de faire valoir ses droit à la retraite de façon précoce par rapport aux règles de droit commun ;

-       - les préretraites « amiante », dites cessation anticipée d’activité des travailleurs de l’amiante (CAATA), pour les salariés ou anciens salariés malades ou susceptibles de l’être à cause de leur exposition à l’amiante  fournissent une allocation de remplacement permettant aux salariés de cesser leur activité, entièrement ou progressivement, en attendant de pouvoir faire valoir leurs droits à la retraite.

Le nombre des nouveaux bénéficiaires augmente plus faiblement qu’en 2013
En 2014, 171 200 personnes sont entrées dans un dispositif de cessation anticipée d’activité, ce qui représente une hausse de 7 % par rapport à 2013. Entre 2012 et 2013, l’augmentation avait été de 53 %. Avec 157 000 nouveaux bénéficiaires en 2014, les retraites anticipées pour carrière longue représentent 92 % des entrées. Leur progression de 9 % explique, à elle seule, la dynamique des dispositifs de cessation anticipée d’activité (voir graphique).

L’âge moyen des personnes en cessation anticipée d’activité est de 60,1 ans
En 2004, l’âge moyen des personnes en cessation anticipée d’activité était de 58,6 ans ; il est de 60,1 ans en 2014. Fin 2014, 83 % des personnes en cessation anticipée d’activité ont 60 ans ou plus (elles n’étaient que 22 % en 2004). Les personnes âgées de 60 ans exactement, très peu nombreuses entre 2004 et 2010 (6 %), sont désormais largement majoritaires (61 %).

Les deux-tiers des bénéficiaires sont des hommes
Fin 2014, les deux-tiers des bénéficiaires des cessations anticipées d’activité sont des hommes : pour cause les retraites anticipées pour carrière longue et le poids croissant des préretraites amiante qui concernent une population majoritairement masculine.

En savoir + :
Pierre Marioni, Roselyne Merlier. Les cessations anticipées d’activité en 2014. Paris, Dares (Dares résultats n° 024), mai 2016

L’étude complète est téléchargeable sur le site http://dares.travail-emploi.gouv.fr/dares-etudes-et-statistiques/

 

Les dispositifs d’allocation spéciale du fonds national pour l’emploi (AS-FNE),  d’allocation de remplacement pour l’emploi (Arpe), de cessation anticipée d’activité de certains travailleurs salariés (Cats) et de dispense de recherche d’emploi (DRE) sont désormais clos.