Projections de l’Insee à horizon 2070 : une hausse moins soutenue de la population active

En mai 2017, l’institut a publié ses nouvelles projections de population active à long terme ; une révision qu’elle effectue tous les cinq ans. Présentation de quelques éléments.

2,6 millions d’actifs supplémentaires en 2070

Projection de population active et de population totale par tranches d’âge (scénario central)

Selon le scénario central des nouvelles projections de l’Insee, la population active au sens du Bureau international du travail (BIT)(1) continuerait d’augmenter jusqu’en 2070 pour atteindre 32,1 millions d’actifs (soit une hausse de 2,6 millions par rapport à 2015). Cette population augmenterait néanmoins de manière nettement moins soutenue que durant les dernières décennies : après avoir progressé entre 2000 et 2015 sur une moyenne annuelle de 175 000 actifs supplémentaires, la population active ne progresserait que de 62 000 personnes par an entre 2015 et 2040, de 22 000 personnes entre 2040 et 2055, puis de 39 000 personnes entre 2055 et 2070.

Le taux d’activité des 15-64 ans devrait s’accroître sur la période, passant de 71 % en 2015 à 75 % en 2070, mais la croissance de la population active ralentirait à cet horizon conséquemment au ralentissement de la croissance de la population en âge de travailler. En effet, l’Insee montre que la progression des 15 ans ou plus à l’horizon 2070 est essentiellement portée par l’augmentation des personnes âgées de 65 ans ou plus.

(1) Cette notion regroupe l’ensemble des personnes en emploi (les personnes de 15 ans ou plus ayant travaillé ne serait-ce qu’une heure au cours d’une semaine de référence, ainsi que les personnes pourvues d’un emploi, mais qui en sont temporairement absentes) et les chômeurs (personnes qui n’ont pas travaillé au cours de la semaine de référence, qui sont disponibles et à la recherche active d’un emploi.

 

  • Champ population active : population des ménages de 15 ans ou plus en âge courant ; France métropolitaine jusqu’en 1990, France hors Mayotte de 1991 à 2013, France à partir de 2014.
  • Champ population totale : France hors Mayotte jusqu’en 2012, France y compris Mayotte à partir de 2013.

Source : Insee, projections de population active 2016-2070 et estimations de population 
et projections de population 2013-2070.

L’impact des hypothèses démographiques sur les projections

Projections de population active : scénarios démographiques

Le scénario central des projections de population active s’accompagne de variantes liées aux hypothèses démographiques. La mortalité affectant peu le nombre d’actifs, les variantes retenues portent sur la fécondité et les migrations. Les effets des variantes portant sur la fécondité ne commenceraient à être visibles qu’à partir de 2030, quand les générations à naître atteindront les âges actifs. En 2070, on compterait ainsi selon le scénario, 1,8 million d’actifs de plus ou de moins que dans le scénario central. Les variantes migratoires affectent le nombre d’actifs de manière immédiate. En 2070, on compterait ainsi selon le scénario, 2 millions d’actifs de plus ou de moins que dans le scénario central.

Champ : France, population des ménages de 15 ans ou plus en âge courant. 
Source : projections de population active 2016-2070, Insee.

En 2070, 1,4 actif pour 1 inactif de 60 ans ou +

Du fait de la croissance de la population âgée et du ralentissement de la croissance de la population active, il n’y aurait plus que 1,4 actif pour un inactif de 60 ans ou plus en 2070, contre 1,9 en 2015. À noter : les variantes envisagées en dehors du scénario central, sur le solde migratoire ou la fécondité, n’ont qu’un faible impact sur le rapport entre actifs et inactifs de 60 ans ou plus : ce ratio resterait compris entre 1,3 et 1,5 à l’horizon 2070, quel que soit le scénario.

À LIRE SUR LE WEB

Malik Koubi, Anis Marrakchi, Projections à l’horizon 2070 : Une hausse moins soutenue du nombre d’actifs, Insee Première no 1646, 09/05/2017. https://www.insee.fr/fr/statistiques/2844302

REPÈRES

Les nouvelles projections de population active à l’horizon 2070 sont obtenues en appliquant aux projections démographiques(1) publiées en 2016, des taux d’activité estimés. Pour les moins de 55 ans, les taux sont estimés en prolongeant les tendances passées, et pour les plus de 55 ans, en prenant en compte les comportements individuels à l’aune de la retraite et donc les réformes des retraites (dont la législation est supposée inchangée d’ici 2070). Les projections de population, comme les taux d’activité, sont calculées par sexe et tranche d’âge : la structure et les comportements de la population étant fortement liés à ces deux paramètres.

(1) Lire les Cahiers de la retraite complémentaire n° 27, p. 28-29.