Sécurité sociale en Europe : Vers un échange électronique des informations

La Commission européenne a lancé en juillet 2017 le système d’échange électronique d’informations sur la Sécurité sociale (EESSI).

La nouvelle plateforme informatique connectera électroniquement 15 000 organismes de sécurité sociale des États membres et de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse.

Cet outil, qui représente une étape importante vers la modernisation de la coordination des institutions de sécurité sociale, remplacera les échanges papier actuels entre ces organismes par des échanges plus rapides, plus simples et sécurisés des informations sur la Sécurité sociale en Europe et au-delà. Cela permettra de lutter plus facilement contre la fraude et les erreurs ; les institutions de Sécurité sociale nationales utiliseront des documents électroniques dans leur langue propre ce qui garantira des échanges de données exactes et complètes.

Ce nouvel outil profitera également aux citoyens ayant vécu et travaillé dans plusieurs des pays participants et dont les prestations de sécurité sociale seront calculées plus rapidement et plus efficacement.

Les pays disposeront de deux ans pour connecter leurs systèmes nationaux à la plateforme informatique centrale. À partir de juillet 2019, l’échange électronique des données sur la sécurité sociale deviendra une réalité dans toute l’Europe.

En savoir plus